Urbanisme des temps – premières chorégraphies de la métropole hypermoderne, par Luc Gwiazdzinski

decentralisation-et-culture-vers-un-grand-chambardement-Dans sa dernière parution n°43-hiver 2013, la revue l’Observatoire des politiques culturelles invite au débat sur le thème de l’urbanisme des temps.
« En chacun de nous, il y a tout les temps ». Entre enjeu central, évolutions, conséquences diverses et premières adaptations, Luc Gwiazdzinski, géographe, nous invite à une nouvelle culture du temps.

« Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli / Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli » (Boileau, l’Art poétique, Chant III, 1674).
Le théâtre de nos vies quotidiennes tient rarement dans ce cadre unitaire. L’individualisation des comportements et la fragmentation des temps de vie se doublent d’une spécialisation fonctionnelle de l’espace urbain obligeant chacun à multiplier les déplacements entre les quartiers de l’archipel métropolitain, entraînant perte de temps et stress. Pire, nous habitons les mêmes appartements, travaillons dans les mêmes entreprises et vivons dans les mêmes villes et pourtant, nous nous rencontrons de moins en moins, faute d’avoir les mêmes horaires. La nuit, le dimanche ou les repas sont grignotés par l’activité économique.

Téléchargement :
Urbanisme des temps, par Luc Gwiazdzinski

En savoir plus :
L’observatoire des politiques culturelles