cnju – rapport 2012 sur l’insertion professionnelle des jeunes urbanistes

illustration_enquete2012Le CNJU diffuse les résultats de sa deuxième enquête nationale  sur l’insertion professionnelle des jeunes urbanistes, conduite en 2012 auprès de 622 diplômés.

Plus de 1000 diplômés en urbanisme font chaque année leur entrée sur le marché du travail. Cette nouvelle enquête vient confirmer les principaux enseignements mis en exergue par le CNJU en 2010, du point de vue des débouchés professionnels (employeurs, domaines de compétences exercés) tout en offrant de nouvelles tendances sur les conditions d’exercice (salaires, contrats de travail) notamment au sein des collectivités locales (premier recruteur) et de la fonction publique territoriale.

Adressée aux diplômés issus des promotions 2009 et 2010 de Master, l’enquête a ainsi permis de recenser 458 emplois d’urbanistes en plus des 562 répertoriés en 2010 lors de la première édition. Au total, les deux enquêtes permettent de consolider des données portant sur 1020 emplois d’urbanistes en proposant une photographie objective de la profession d’urbaniste : Du côté ou au service de la maîtrise d’ouvrage publique de l’urbanisme (au sein des collectivités locales ou en « AMO » au sein de la consultance privée, ces deux employeurs recrutant aujourd’hui les deux tiers des urbanistes), les jeunes urbanistes diplômés sont avant tout « stratèges », « analystes territoriaux » et « coordonnateurs de projet. »

Vitesse d’insertion professionnelle, taux d’emploi et taux d’insertion dans le domaine de l’urbanisme, analyse comparée des rémunérations par type d’employeurs, l’enquête offre des clés de lecture professionnelles utiles pour les étudiants et jeunes diplômés en urbanisme.

Téléchargements :
rapport nov.2011 : l’insertion professionnelle des jeunes urbanistes
enquête 2012 : premiers résultats sur l’insertion des jeunes diplômés en urbanisme

En savoir plus :
cnju