jeudi 7 février 2013 : « La ville dans la rareté », journée d’étude à Marne-la-Vallée.

rareté ville_image

« La ville dans la rareté » est le thème des rencontres organisées par le CAUE 77 et l’Ecole d’architecture de la ville et des territoires (ENSAVT), à Marne-la-Vallée en partenariat avec l’Université de Paris-Est Marne la Vallée représentée par l’Institut Français d’Urbanisme et le département de génie urbain.

Comment la ville et ses acteurs s’adaptent-ils aux nouvelles contraintes de production urbaine, dans un cadre d’absence de ressources ? Comment faire de la ville dans le manque ? Quels cadres législatifs à disposition ? Quelles compétences ? Quelles échelles de gouvernance ? Quels espaces disponibles ? Quelles stratégies émergentes ?

Après une première conférence, le 22 novembre 2012, sur le thème « la rareté dans les finances publiques et l’évolution des comportements face au manque de moyens », la seconde journée se tiendra le 7 février 2013, et portera sur les compétences disponibles ou à mobiliser.

La troisième journée se tiendra le 22 mai 2013 sur le thème : « comment révéler de nouveaux espaces pour la ville ? »

Téléchargement :
Programme des rencontres et bulletin d’inscription

En savoir plus :
E.N.S.A.V.T
FNCAUE – Actualités
CAUE (77) de Seine-et-Marne

Jusqu’au 10 Février 2013 (prolongation) Exposition Grand Parc : Rétrospective / Perspectives, à Arc en rêve

bandeau_grandparc

Visites commentées de l’exposition les Mercredi 30 janvier et 6 février 2013 à 18H30 !

Arc en rêve, centre d’architecture, propose une exposition consacrée à la cité du Grand Parc, un exemple de patrimoine moderne bordelais. Conçue en forme de diptyque, l’exposition retrace l’aventure moderne de ce quartier, et ouvre sur les enjeux contemporains de l’habitat.

Aujourd’hui les architectes Anne Lacaton, Jean Philippe Vassal et Frédéric Druot réhabilitent, pour le compte d’Aquitanis, les immeubles GHI, soit 530 logements (sur les 4 000 logements que compte la cité).
Cette exposition est l’occasion de revisiter un grand ensemble d’habitat collectif : le Grand-Parc d’hier et son potentiel toujours vif aujourd’hui.

Téléchargement :
Le dépliant de l’exposition Arc en Rêve
Le dossier de presse de l’exposition
Aquitanis – Projet G.H.I au Grand Parc

En savoir plus :
Arc en rêve, centre d’architecture
Aquitanis, office public de l’habitat de la CUB

Palmarès des jeunes urbanistes / Grand Prix de l’Urbanisme 2012 – Résultats

baniere_palmares2012

Organisé par le Ministère de l’Égalité des territoires et du Logement, le Palmarès des Jeunes Urbanistes illustre la politique du Gouvernement de promouvoir un cadre de vie de qualité pour tous, des métropoles et des territoires durables, accueillants, attractifs et accessibles.

C’est dans cet esprit qu’a été lancée la 4ème session du Palmarès des jeunes urbanistes 2012. Ce palmarès, organisé tous les deux ans, vise à récompenser des équipes françaises et internationales, pour la qualité de leurs démarches et productions, de jeunes professionnels intervenant dans les différents domaines de l’urbanisme.

L’édition 2012, dont les résultats ont été dévoilés le 20 décembre dernier, a récompensé cinq équipes à la Cité internationale universitaire de Paris en présence de Cécile Duflot, Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement et de l’ensemble du jury présidé par Thierry Lemoine, sous-directeur de l’Aménagement durable, direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages (ministère de l’Egalité des territoires et du Logement).

Les cinq équipes lauréates :
– Anyoji & Beltrando
– Marie Blanckaert
– Collectif ETC
– HL architectes urbanistes
– Nadau & Lavergne

Plaquette_résultats palmarès des jeunes urbanistes 2012

A la suite de cette remise des prix, François Grether a reçu le Grand prix de l’urbanisme. Parmi ses projets actuels, on peut citer l’aménagement des berges de la Maine à Angers, Saint-Joseph de Porterie à Nantes (extension d’un bourg rural au bord de l’Erdre), les quartiers Nord d’Amiens (projet de renouvellement urbain), l’achèvement du quartier du Romarin à Euralille (aménagement du quartier et maîtrise d’œuvre des espaces publics).

Parmi les personnalités pressenties figuraient les architectes Jean-Marie Duthilleul, Paola Vigano et Frédéric Bonnet. Le jury a tenu à rendre un hommage spécial à l’urbaniste et géographe Marcel Roncayolo pour son importante contribution à l’histoire de l’urbanisme.

En savoir plus :
Ministère de l’Égalité des territoires et du Logement
Le Moniteur – François Grether, Grand Prix de l’urbanisme 2012

Archives : 
Le règlement du palmarès des jeunes urbanistes 2012
Résultats palmarès des jeunes urbanistes 2010

Entretien Rem Koolhaas : « L’architecture tourne le dos à la ville », revue Books

Books- Rem KoolhaasL’aspiration au gigantisme des grandes métropoles mondiales accouche d’une ville générique, sans identité, sans passé, sans rues, dédiée au seul shopping. Ce « junkspace », espace-rebut déculturé, est l’expression d’un fascisme sans dictateur. Il signe l’acte de décès de l’art architectural.

Rem Koolhaas nous invite à tourner la tête vers ce que nos villes sont devenues. Qu’est-ce qu’un paysage urbain ? Que peuvent aujourd’hui l’architecte et l’urbaniste ? Ces questions, Koolhaas ne les adresse pas aux spécialistes mais aux hommes qui vivent, marchent et respirent dans ce que l’on appelle encore les villes.

Rem Koolhaas (Rotterdam, 1944) est architecte et urbaniste. Son agence l’OMA (Office for Metropolitan Architecture) est mondialement connu pour ses contributions pratiques et théoriques à la réflexion sur l’urbanisme. Il vient d’être distingué par le Lion d’or de la biennale de Venise.

Téléchargement :
Entretien avec Rem Koolhaas : « L’architecture tourne le dos à la ville », Books n°39 – janvier 2013

En savoir plus :
Revue Books
Junkspace, repenser radicalement l’espace urbain, de Rem Koolhaas

Refaire la cité, de Michel Kokoreff et Didier Lapeyronnie.

refaire la cité-« Cités », « banlieues », « zones urbaines sensibles »… Ces territoires que l’on ne sait plus nommer ont subi bien des transformations depuis trois décennies : paupérisation, ségrégation urbaine et ethnique, expansion des économies souterraines, durcissement des rapports avec les institutions. Les émeutes et les violences viennent régulièrement révéler les limites de l’action publique. Ce livre propose un diagnostic fondé sur vingt ans de recherches de terrain, en même temps que des pistes pour repolitiser ce que l’on ne cesse de stigmatiser. Car, pour sortir de l’impasse, il est nécessaire d’inventer une « politique des banlieues » s’appuyant sur la force des quartiers, sur le dynamisme des acteurs, les femmes, la jeunesse. Lutter contre le chômage et la délinquance est une nécessité ; mais l’intégration politique doit être la priorité. Il est urgent que les habitants deviennent des citoyens à part entière, c’est-à-dire des acteurs de la vie démocratique. Pour refaire les cités, il faut au préalable refaire la cité.

Michel Kokoreff est professeur de sociologie à l’Université Paris 8 Saint-Denis. Ses travaux portent sur les jeunes, l’usage des drogues et le militantisme dans les cités populaires. Il a notamment publié La Force des quartiers (Payot, 2003).

Didier Lapeyronnie est Professeur de sociologie à l’Université Paris-Sorbonne. Spécialiste des questions urbaines, de l’immigration et du racisme, il a notamment publié Ghetto urbain (Laffont, 2008).

En savoir plus :
Emission France Culture du 5.01.2013 – Refaire la cité : l’avenir des banlieues.
Refaire la cité : diversité et politique des quartiers populaires, Seuil 2013.

Jusqu’au 1er Février 2013 : « Appel à idées Parc Lescure – Stade Chaban Delmas », Bordeaux

appelLescure_vue

La Ville de Bordeaux a lancé il y a quelques mois un vaste appel à idées ouvert aux architectes, urbanistes et paysagistes (professionnels et étudiants),  mais aussi au public, pour réfléchir au devenir de ce site exceptionnel. Il ne vous reste plus que quelques jours pour participer à l’appel à idées « parc Lescure – stade Chaban-Delmas »!

Les interrogations portent sur le devenir de cet ensemble exceptionnel :
– tout d’abord parce qu’il s’inscrit dans un tissu urbain complexe, résidentiel mais aussi hospitalo-universitaire important ;
– parce qu’il constitue un ensemble patrimonial bâti (mais aussi immatériel) pour tous les Bordelais ;
– parce qu’il est vecteur d’usages de proximité très appréciés ;
et en sachant qu’il faudra retenir une procédure adaptée aux choix de son évolution.

La date limite de remise des propositions est le 1er février 2013. Les résultats seront connus en mars 2013 après délibération du jury.

 Calendrier du concours:
    – Les inscriptions sont closes depuis le 15 Novembre 2012
Date limite de remise des propositions : 1er février 2013
– Délibération du jury : mars 2013
– Remise des prix : avril 2013

Téléchargement :
Les documents relatifs au concours sont téléchargeables sur le site internet Bordeaux 2030/appel-idée-parc-lescure

En savoir plus :
Le site officiel de Bordeaux 2030